TP Médias – Scénarisation de la mort de nombreux oiseaux et poissons

Début Janvier 2011. Des oiseaux et des poissons meurent « en masse » aux quatre coins du monde. Une partie du public a peur, invoque la théorie du complot ou voit dans ces « évènements » des signes annonciateurs de la fin du monde. Comment les médias ont-ils couvert ce sujet ? 
Retour sur ce bel exemple de scénarisation de l’information.

Matériel

Extrait du JT de 20h de France 2 du 03/01/2011.

Les titres d’articles réunis ci-dessous ont été récoltés le 27/01/2011.

Titres d’articles jusqu’au 3-4 Janvier (Télécharger une sauvegarde des articles en .pdf) :
Pluie d’oiseaux morts inexpliquée dans l’Arkansas Le Monde.fr (02/01/2011)
5000 oiseaux morts de peur dans une petite ville d’Arkansas Libération.fr (03/01/2011)
Il pleut des oiseaux morts en Arkansas Ouest France.fr (04/01/2011)
Une pluie d’oiseaux morts s’abat sur une ville de l’Arkansas Le Point.fr (04/01/2011)

Titre d’articles du 4-5 au 6 Janvier (Télécharger une sauvegarde des articles en .pdf) :
Nouvelle pluie mystérieuse d’oiseaux morts aux Etats-Unis Le Monde.fr  (04/01/2011)
Nouvelle pluie mystérieuse d’oiseaux morts aux Etats-Unis Le Figaro.fr  (05/01/2011)
Nouvelle pluie mystérieuse d’oiseaux morts aux Etats-Unis
L’Express.fr  (05/01/2011)
Nouvelle pluie mystérieuse d’oiseaux morts aux Etats-Unis Le Point.fr  (05/01/2011)
Nouvelle pluie mystérieuse d’oiseaux morts aux Etats-Unis La Provence.com  (05/01/2011)
Nouvelle hécatombe chez les oiseaux aux Etats-Unis Libération.fr (05/01/2011)
Nouvelle mystérieuse hécatombe d’oiseaux ledauphine.com (05/01/2011)
Deux nouvelles mystérieuses pluies d’oiseaux morts Ouest France.fr (05/01/2011)
2012 Les pluies d’oiseaux morts aux USA et en Suède relancent les thèses apocalyptiques Midi Libre.com (05/01/2011)
Hécatombe d’oiseaux morts aux Etats-Unis : simple coïncidence ou prémice de l’Apocalypse ? 20 minutes.fr (05/01/2011)
Après les oiseaux, des millions de poissons périssent mystérieusement 7sur7.be (06/01/2011)

 

Titres d’articles à partir du 7 Janvier (Télécharger une sauvegarde des articles en .pdf) :
Les hécatombes d’animaux en série pas si mystérieuses Le Figaro.fr(07/01/2011)
Pourquoi ces milliers de morts ? ledauphine.com (07/01/2011)
Le faux mystère des oiseaux morts SudOuest.fr (08/01/2011) ???
Roumanie : des oiseaux morts ivres Le Figaro.fr (11/01/2011)
Des dizaines d’oiseaux retrouvés morts étaient… ivres  7sur7.be (11/01/2011)
Les oiseaux morts en Roumanie étaient ivres Ouest France.fr (12:01:2011)
Les pigeons italiens, eux, avaient mangé trop de graines 7sur7.be (12/01/2011)
Pourquoi tant d’oiseaux meurent-ils ? La Croix.com (13/01/2011)
Nouvelle pluie d’oiseaux morts en Alabama : un phénomène courant 7sur7.be (14/01/2011)


Pour mener le TP en trois étapes :

 

1. Vous pouvez commencer par montrer la vidéo une première fois, montrer les titres d’articles de la deuxième période (du 4-5 au 6 Janvier 2011), puis repasser la vidéo en demandant à votre public de récolter toutes les expressions relevant du mystère et de la peur.

2. Vous pouvez ensuite :

→ aborder le fait que le même titre apparaît au mot près sur 5 sites différents (reprise d’une dépêche Reuters) et trois fois à peine modifié. Cela permet de poser la question de la source de l’information.

→ discuter du sentiment produit.

→ soulever quelques questions à se poser avant de céder à la panique - Facette Z : le contexte est important.

Par exemple :
Est-ce déjà arrivé ?

Quelle est la fréquence de tels « évènements » ?

2 000 oiseaux morts, est-ce vraiment beaucoup ? Combien y en avait-il en tout ? (Le contexte est important + détachement de données importantes)

Le fait qu’il n’y ait pas d’explication scientifique au moment du reportage (réalisé le jour même ou peu de temps après) implique-t-il nécessairement le mystère ?

→ discuter de l’effet induit par le rapprochement d’évènements qui n’ont a priori rien à voir entre eux – mille demi-preuves ne font pas une preuve.

→ les causes potentielles de ce phénomène évoquées dans le reportage sont-elles si mystérieuses ? Effet peau de chagrin.

3. Montrer la liste des articles par ordre chronologique.
Comparer les tons des trois différentes périodes.


Réactions du public sur le web
Sur une multitude de sites, invocation de théories du complot ou de citations bibliques annonçant la fin du monde.
Vous trouverez tous les exemples que vous voudrez en « surfant » sur le net.  En voici quelques exemples parmi beaucoup d’autres :

 

mary joli : OUI C EST VRAI QUE C EST ETRANGE VOIR INQUIETANT ET QUEL MASACRE PAUVRES OISEAUX SE PASSE SUREMENT DES CHOSES DONT NOUS SOMMES PAS AU COURANT

I christophe : Allez sur le site Officiel americain de Haarp (gacona Alaska) allez sur les sites de recherches en physique et geophysique americains et vous aurez une meilleure iddee des effets sur les oiseaux et sur les poissons .

Pierre Avia : Ils n’en mouraient pas tous mais tous étaient atteints. Les dommages collatéraux des éruptions de pétrole brut n’ont pas encore donné toutes leurs mesures. Toute la chaîne, Louisiane, Arkhanzas, Golfe du Mexique, Bassin caraïbe sont au premier rang pour la pollution cancéreuse.

MARC Pagé : Voyons donc!!! De la foutaise… Nuage toxique probablement ou autre choses quils ne veulent pas nous dires..

Gerlm001 : A part l’hypothese de phenomenes atmospheriques electriques atypiques (voire artificiel), je ne vois pas grands chose pouvant expliquer ces mortalites brutales et massives. L’examen du coeur des oiseaux appotera peut-etre quelques explications.

 

Réactions des médias aux réactions du public sur le web

Notons que les médias eux-mêmes mentionnent les peurs du public, s’en étonnent ou s’en amusent. Ils n’ont pourtant pas spécialement cherché à calmer ces craintes, loin s’en faut.

 

Citons, par exemple,
Sciences et Avenir (09/01/2011) :

En quelques jours, des informations faisant état de la mort soudaine de quantités massives d’oiseaux et de poissons sont venues aussi bien de Suède que de Grande-Bretagne, du Japon, de Thaïlande ou du Brésil. Pigeons, méduses, vivaneaux, choucas… de nombreuses espèces semblent avoir été frappées.
Adeptes de la théorie du complot, Cassandres de tout poil et extrémistes religieux n’ont pas tardé à avertir que la fin du monde était proche, et toutes sortes d’hypothèses ont été évoquées. Pouvait-il s’agir d’astronautes testant une puissante arme sonore pour éloigner les extra-terrestres? De tests de l’armée américaine portant sur une arme alimentée en énergie par satellite? D’aérosols chimiques, de pluies de météorites, de séismes rendant actifs les polluants déversés dans l’océan par la récente marée noire du golfe du Mexique?
En un battement d’aile, le mot « oiseau » est devenu le plus recherché sur le site internet du New York Times.
Les sites de blogueurs religieux ont ressorti un passage de la Bible extrait du livre d’Osée (chapitre 4, verset 3): « C’est pourquoi le pays sera dans le deuil, tous ceux qui l’habitent seront languissants, et avec eux les bêtes des champs et les oiseaux du ciel; même les poissons de la mer disparaîtront ».

Sud Ouest (07/01/2011) :

La blogosphère s’agite et s’enfièvre. La fin du monde approcherait-elle ? [...]
On peut passer quelques heures fort distrayantes à se balader sur les forums de discussion et les blogs qui fleurissent sur la question. La fin du monde ne recule pas, c’est une évidence bien comprise de tous, mais avance-t-elle à la faveur de ces ondées de volatiles sur les bourgades américaines et scandinaves ? Oui, répondent en chœur les promoteurs des thèses millénaristes, qui y voient le hors-d’œuvre de l’Armageddon que les Mayas auraient programmé pour 2012.
Dans le fatras de la Toile, on relève aussi des explications relatives au grand complot – on nous cache tout, on nous dit rien- comme pour la mort subite du nourrisson et les armes ultimes de l’armée américaine. De doctes développements sont par ailleurs consacrés aux résurgences de la grippe aviaire qui foudroierait les oiseaux en plein vol. Et aux « pluies de poissons » (volants ?) que les autorités (éventuellement vendues aux extraterrestres) masqueraient ici ou là.
Nos recherches ne nous ont pas encore permis de détecter sur Internet des témoignages relatifs à des pluies de rhinocéros dans la savane, mais il convient de ne pas désespérer. La fantaisie est parfois moins exotique. On relate, ici ou là, des attaques d’aigles sur l’espèce humaine. « Ils ont peur de quelque chose dans le ciel », témoigne une internaute, sûre de son fait. Pas sûr que dans cette histoire les oiseaux soient les plus apeurés…

 

  Guillemette Reviron

 

 

Note de Richard M : le 14 janvier 2011, Stéphane Foucart, du Monde, abordait ce sujet de manière critique et comparative dans l’émission la Tête au carré, sur France Inter.

Voici l’extrait :