Thèse de Jean-Yves Cariou – Former l’esprit scientifique des élèves

Quand une thèse de doctorat porte sur l’esprit critique, impossible de ne pas s’y pencher. Voici la thèse de Jean-Yves Cariou intitulée « Former l’esprit scientifique en privilégiant l’initiative des élèves dans une démarche s’appuyant sur l’épistémologie et l’histoire des sciences« .

CorteX_JY_Cariou

De nombreuses études en didactique des sciences, ainsi que divers rapports nationaux et internationaux, établissent les carences et les dérives des pratiques de classe en matière de démarches scientifiques et de formation de l’esprit scientifique. Une approche empiriste et inductiviste, la crainte des conceptions, hypothèses et propositions des élèves conduit couramment les enseignants à diriger ceux-ci, directement ou à travers un dialogue biaisé, vers des activités imposées de constat ou de simple exécution, à l’opposé d’authentiques démarches d’investigation. L’histoire des sciences et l’épistémologie sont interrogées d’une part pour caractériser les cheminements à l’œuvre dans l’élaboration du savoir, d’autre part pour mettre en lumière la tradition épistémologique qui trouve son prolongement dans l’enseignement des sciences, issue des débats et querelles historiques sur la place des hypothèses dans l’élaboration du savoir par les voies inductive, déductive, hypothético-déductive. Le contexte des proclamations méthodologiques aussi influentes que contestables de Newton est analysé, ainsi que leur impact durable sur les travaux scientifiques ultérieurs et sur l’enseignement des sciences. Tous ces travaux, complétés par les apports des psychologues et des pédagogues, permet de caractériser l’esprit scientifique comme associant esprit créatif et esprit de contrôle, et de proposer un outil privilégiant ces deux composantes à travers l’initiative des élèves. Cet outil associe à un modèle de démarche hypothético-déductive un mode d’emploi incitant les enseignants à baser leurs progressions sur les propositions des élèves. Des exemples détaillés de telles séquences accompagnent ce mode d’emploi. L’analyse de tests encadrant l’enseignement préconisé et de réponses à des questionnaires permettent de constater un accroissement significatif des éléments constitutifs de l’esprit scientifique des élèves. Ces résultats obtenus en biologie-géologie en France sont confortés par une étude menée avec le même outil en Suisse, en physique-chimie.
Télécharger :

Voir ici Jean-Yves faire de la didactique sur le… « Zizi sexuel » (si si)

RM