Région PACA 2012-2013 – Cycle de conférences critiques dans les lycées

CorteX au chaudEn décembre 2012, les membres du CorteX ont entamé une tournée annuelle de conférences dans douze lycées de la région PACA, en partenariat avec l’Association Science Technologie Société (ASTS) et la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Chaque lycée a choisi deux conférences parmi les cinq que nous leur avons proposées. Voici le menu.


  

 

 

Esprit critique et sectes

Manipulation et influence : du quotidien aux dérives sectaires

L’objectif est de montrer que les techniques d’embrigadement sectaires et les aliénations en temps de guerre n’ont rien de très différent des techniques de manipulation classiques dans la vie de tous les jours, que ce soit dans la publicité, les relations au travail ou dans nos interactions quotidiennes personnelles. On évoquera également la gamme de concepts de psychologie humaine que l’on retrouve exposés dans les ouvrages ou les médias dits « grand public » et qui s’avèrent souvent plus proches de la pseudo-science que de la véritable vulgarisation scientifique. En entrant dans le langage quotidien, cette psychologie « populaire » semble offrir les clés d’interprétation de notre environnement : éducation, vie de couple, relations familiales, réussite personnelle et professionnelle, etc. Mais comment se prémunir face à des concepts nébuleux propices aux interprétations les plus fantaisistes et aux conséquences parfois dramatiques ? Nous aborderons quelques outils d’autodéfense intellectuelle utiles pour maintenir notre vigilance critique dans ce domaine.

 


Sciences et philosophie

Sciences, esprit critique et autodéfense intellectuelle

Les connaissances scientifiques garantissent-elles un esprit critique affûté ? En l’absence d’enseignements spécifiques, pas si sûr… L’outillage critique est nécessaire aussi bien pour distinguer les contenus scientifiques des contenus pseudoscientifiques, critiquer les médias, qu’évaluer les thérapies efficaces, déceler les mensonges à but commercial ou politique, ou prévenir l’intrusion des idéologies en science, comme dans le cas du créationnisme. Il ne nécessite pas de bagage scientifique important, et confère pourtant les moyens de se défendre intellectuellement face aux idées reçues, aux préjugés, aux arguments fallacieux avec des outils simples. Cet apprentissage prend son sens non seulement en classe, mais également dans la vie de tout citoyen qui, soumis à des flots incessants d’informations, devrait être en mesure de faire ses choix en connaissance de cause…

 


Physique et pseudo-sciences

Ou le bestiaire des thérapies quantiques, ondes régénératrices…

Si, en sciences physiques il est possible de donner sous certaines conditions un sens scientifique précis aux mots énergie, ondes, dualité, attraction… l’utilisation et même la « réalité » de ces concepts n’ont de sens que sous les conditions et les limites strictes dans lesquelles elles ont été définies (protocole expérimental, échelles de grandeur, système à n corps….)
Pourtant, il semble que ces termes puissent être réutilisés et réinterprétés (ce qui n’est pas un mal en soi) dans de nombreuses disciplines ou thérapies : non pour enrichir les savoirs, la connaissance et l’interdisciplinarité (processus normal de l’activité intellectuelle) mais bien plus pour donner un vernis scientifique là ou la démarche scientifique n’est plus, et tromper l’esprit au son du mésusage de la langue, du dévoiement des concepts et faire obtenir l’adhésion à tout une kyrielle de pratiques pseudo-scientifiques.

 

 


 

Esprit critique et « mathématiques »

Utilisation et distorsion des chiffres : méfiance !

Chiffres de la délinquance, du chômage, de la fraude aux allocations, de l’immigration, des dépenses publiques, de la croissance, du moral des ménages, du CAC 40, de la consommation : pas un seul journal télévisé, pas un seul quotidien qui n’étale multitude de chiffres et de graphiques. Pas un seul politicien, quelles que soient ses idées, qui n’ait pas recours à une avalanche de pourcentages.
Alors comment se prémunir de ce matraquage de données chiffrées ? Comment lutter contre la “mathophobie” qui nous rend si vulnérables ?
A partir d’articles d’exemples concrets, nous proposons des outils simples pour les personnes qui se décrètent – ou qu’on a décrété – “nulles en maths”.
Au programme : se familiariser avec les grands chiffres, identifier les impressions laissées par un graphique ou l’impact d’un pourcentage sur notre appréhension d’une situation, repérer les données manquantes, apprendre à questionner les chiffres.

 

 


Les médecines, la santé et la science

Science et médecines alternatives : faire ses choix en connaissance de cause

Les médecines non conventionnelles rencontrent aujourd’hui un succès grandissant auprès du public. Rejet de la médecine « officielle » et « scientifique » ? Peur d’anciens et nouveaux scandales sanitaires ? Attirance pour des thérapies « naturelles », « alternatives » ou « douces » ? Les raisons sont multiples. Mais ce succès est-il pour autant le signe d’une efficacité spécifique réelle ? Les enjeux sont grands et nous concernent tous et toutes car à la santé se greffent bien souvent des questions financières et de choix technopolitiques (pharmaceutiques et/ou thérapeutiques). Les dérives régulièrement recensées, comme les diverses aliénations mentales, nous poussent à nous interroger sur ces pratiques de plus en plus à la mode. La démarche scientifique peut-elle nous aider à répondre à ces questions ? Quels outils critiques peut-on utiliser pour faire des choix en connaissance de cause ?