Exemples d’effet bi-standard – La laïcité et la défense des droits des femmes

Argumenter rationnellement en faveur ou en défaveur du port du voile dans les lieux publics n’est pas chose facile. On assiste souvent dans ce débat à des amalgames et des glissements sémantiques douteux, agrémentés d’appels à la peur et à la pitié. Religion, tradition, laïcité, culture, dignité et droits des femmes, arabes, immigrés, musulmans : toutes ces notions se mêlent dans un immense gloubi boulga dont les limites avec le racisme ordinaire ne sont pas toujours très claires et qu’il n’est pas aisé de démêler. Il est d’ailleurs très frappant de constater que la laïcité et les droits des femmes sont bien plus souvent et facilement invoqués pour remettre en question la pratique du culte musulman que pour questionner les liens qui unissent encore notre état et l’église catholique, ou la dignité des femmes dans une société où leurs corps nus, dans des positions suggestives, sont exhibés à tout va en grand format. Il n’est pas question ici de débattre du bien fondé ou non des lois interdisant le port du voile à l’école ou du niqab dans les lieux publics. L’objectif est  d’illustrer le fait que les règles du jeu changent d’une religion ou d’une culture à l’autre (ce que nous appelons l’effet bi-standard).

 



Petit rappel –
L’effet bi-standard consiste à raisonner suivant deux standards différents selon les circonstances, et suivant ce qui nous arrange ; c’est glisser
subrepticement d’une règle à une autre en cours du débat.

 


 

 

laïcité

Document 1- A votre écoute, coûte que coûte (France Inter – 25 janvier 2012). Faux témoignage d’une fausse enseignante à propos du port de signes religieux dans les écoles.

A votre écoute coûte que coûte est un canular (en particulier, les pentes savonneuses en fin d’émission sont à prendre au second degré).

Document 2 – Extrait d’un débat entre A. Miller et E. Zemmour dans On n’est pas couché (France 2 – 4 octobre 2008 – version intégrale ici)

Après le canular, illustration du même effet bi-standard en situation réelle.

[dailymotion id=xrxhpb]

Dans cette discussion, Eric Zemmour reproche à Gérard Miller le fait qu’il affiche ses croyances religieuses dans la sphère publique et invoque un principe de laïcité (“la France c’est la différence limitée au privé, c’est ça la laïcité.”). Mais quand Gérard Miller fait alors remarquer que de nombreux comportements publics sont pourtant emprunts de catholicisme, Eric Zemmour change les règles : “il ne vous a pas échappé que la France est un pays chrétien depuis 2000 ans” (c’est d’ailleurs une erreur : la gaule n’a été fédérée réellement qu’entre le 5ème et 6ème siècle) contredisant ainsi son “appel” initial à la laïcité.


 

Dignité des femmes

Document 1 – Extrait d’un journal télévisé (France 2 – avril 2010)

Evocation du droit des femmes pour légitimer l’interdiction de la burqa (ou plutôt du niqab) dans les lieux publics.

[dailymotion id=xrxktq]

 

Document 2 – Montage de publicités sexistes, réalisé par Shiloune, dont j’ai supprimé le son

Il est beaucoup plus rare de trouver des interventions publiques pour défendre la dignité des femmes contre ce type de publicités. D’ailleurs, contrairement au port du niqab dans les lieux publics, le sexisme n’est pas un délit ; il est donc impossible de se battre juridiquement contre la vision des femmes propagées dans ces publicités.
[dailymotion id=xs0a45]

 

Guillemette  Reviron