Le biais de financement

CorteX_mordre_la_main
“On ne mord pas la main qui nous nourrit”

On appelle biais de financement le fait qu’une étude financée par une industrie, ou dont les investigatrices ou investigateurs sont financé·es par une industrie, a plus de chance d’avoir des résultats favorables à l’industrie concernée toutes choses égales par ailleurs.

On peut introduire ce biais avec cet extrait de Cash investigation “Industrie agroalimentaire : business contre santé” de septembre 2016.

La journaliste interroge un chercheur ayant écrit un rapport pour lequel celui-ci a été rémunéré par l’American Meat Institute (association qui représentait les industries de la viande et des volailles aux États-Unis) 1. Ce rapport critique les travaux sur les effets délétères pour la santé de la consommation de viande d’une scientifique, S. Preston-Martin. À la question “Vous ne pensez pas que votre point de vue serait plus fort si je n’avais pas découvert que aviez été payé ?“, le chercheur répond “Non, je ne pense pas que ça changerait mon point de vue“.

CorteX_Bes-rastrollo1
Figure A

L’étude de 2013 Bes-Rastrollo et al. 2 recense toutes les études portant sur le lien entre consommation de boissons sucrées et prise de poids et obésité. Les chercheuses et chercheurs les ont classées en deux catégories : celles dont les résultats montraient un lien entre ces deux variables, et celles dont les résultats ne montraient pas de lien. On peut schématiser ainsi ces résultats (figure A).

Un autre chercheur de manière indépendante a ensuite classé les études en fonction des déclarations de liens d’intérêt des chercheuses et chercheurs avec les industries fabricants des boissons sucrées. Si on prend en compte cette variable là, les résultats sont les suivants (figure B).

CorteX_Bes-rastrollo2
Figure B

On s’aperçoit alors que la plupart des études montrant un lien entre consommation de produits sucrés et prise de poids n’ont pas déclaré de liens d’intérêt alors que la plupart des études ne montrant pas de lien entre ces deux variables déclarent des liens d’intérêts avec des industries.

Ces résultats convergent avec d’autres au sujet desquels les industries agro-alimentaires 3, pharmaceutiques 4, du tabac 5, des organismes génétiquement modifié 6, des télécommunications 7, des nanotechnologies 8 ou encore du nucléaire 9 sont impliquées.

Une des hypothèses explicatives possible du biais de financement est le biais de publication, le fait que les chercheuses et chercheurs ont bien plus tendance à soumettre,  et les revues scientifiques à publier des expériences ayant obtenu un résultat positif que des expériences ayant obtenu un résultat négatif. Cela soulève le problème de l’inféodation des recherches aux intérêts commerciaux des grands groupes d’éditeurs privés (voir à ce sujet ici et ).

Notes:

  1. En se fondant avec la North American Meat Association (NAMA), elle est devenue en 2015 la North American Meat Institute (NAMI)
  2.  Bes-Rastrollo M, Schulze MB, Ruiz-Canela M, Martinez-Gonzalez MA (2013) Financial Conflicts of Interest and Reporting Bias Regarding the Association between  Sugar-Sweetened  Beverages  and  Weight Gain:  A  Systematic  Review  of  Systematic  Reviews.  PLoS  Med  10(12):  e1001578.
  3.  Lesser LI, Ebbeling CB, Goozner M, Wypij D, Ludwig DS (2007) Relationship between Funding Source and Conclusion among Nutrition-Related Scientific Articles. PLoS Med 4(1): e5.
  4.  Lundh, A; Sismondo, S; Lexchin, J; Busuioc, OA; Bero, L (Dec 12, 2012). Industry sponsorship and research outcome.. The Cochrane database of systematic reviews
  5.  Christina Turner; George J Spilich (1997). Research into smoking or nicotine and human cognitive performance: does the source of funding make a difference?. Addiction. 92 (11): 1423–1426.
  6. Guillemaud T, Lombaert E, Bourguet D (2016) Conflicts of Interest in GM Bt Crop Efficacy and Durability Studies. PLoS ONE 11(12):e0167777.
  7.  Huss A, Egger M, Hug K et al. Source of funding and results of studies of health effects of mobile phone use: systematic review of experimental studies. Environ. Health Perspect 2007;115:1–4.
  8.  Katherine A. McComas. Researcher Views About Funding Sources and Conflicts of Interest in Nanotechnology. Sci Eng Ethics (2012) 18: 699.
  9.  Shrader-Frechette K. Climate change, nuclear economics, and conflicts of interest. Sci Eng Ethics. 2011 Mar;17(1):75-107. etc.