À voir : « OPÉRATION CORREA : Les ânes ont soif »

Affiche OPERATION CORREA« There Is No Alternative » (TINA, en français « Il n’y a pas d’autre choix »), tel est le morose slogan repris par Margaret Thatcher 1 qui illustre encore bien le discours des politiques néo-libérales, discours souvent relayé sans filtre critique par les grands groupes de presses 2.
Ce nouveau documentaire de Pierre Carles, Nina Faure et Aurore Van Opstal répond par l’exemple et avec humour à ceux qui prétendent qu’il n’y a pas d’alternative possible (prétentions que l’on pourrait qualifier de non scientifiques, voir l’article Matériel critique pour élaborer le post-capitalisme pour plus de détails).

Dans ce premier épisode intitulé « Les ânes ont soifs », l’équipe analyse le non-traitement médiatique de la venue du président équatorien Raphael Correa en France en novembre 2013 et essaie d’en comprendre les raisons, ou du moins, d’ouvrir le débat, ce qui fait de ce documentaire un très bon support pédagogique sur les mécanismes qui sous-tendent la fabrique de l’information et la fabrique du consentement. Nous avons déjà prévu d’utiliser ce premier épisode* dans certains de nos enseignements et nous vous ferons part de nos retours pédagogiques.

Ce travail est également l’occasion de (re)découvrir quelques choix politiques effectués par l’Équateur ainsi que d’autres pays d’Amérique latine qui apportent des propositions originales contredisant, de fait, le concept de « TINA ». L’objectif n’est pas de démontrer que ces alternatives sont plus efficaces qu’une politique néo-libérale mais de réouvrir un débat confisqué par TINA.

L’objectif est de poursuivre l’aventure en Équateur pour terminer le tournage du prochain épisode. Mais l’information a un coût, l’équipe a besoin d’au moins 25 000 euros. Pour réunir cette somme, l’équipe a choisi le financement participatif, l’idée étant de rendre le film librement accessible par la suite.

Pour voir le premier épisode, obtenir les dates des projections publiques, en savoir plus et soutenir le second volet, c’est par ici.

Film Opération Correa

* Nous avons déjà beaucoup pillé le travail de Pierre Carles à des fins pédagogiques, notamment Pas vu, pas pris et Enfin pris pour des ateliers d’analyse des médias, ou Attention danger travail pour interroger la valeur travail (voir l’atelier sur la notion de Travail en 1ère ES, par Yasmine Hégot).

Notes:

  1. La paternité et maternité de cette phrase revient au philosophe Herbert Spencer. Social Statics (1851), p 42, 307.
  2. Pour approfondir la question, on pourra commencer par regarder le documentaire « Les Nouveaux chiens de garde », qui malgré des défauts dans la forme, présente les mécanismes médiatique qui entravent les débats.