Documentaire Quelque-chose en plus, de Sophie Robert, à Grenoble

CorteX_QQchose_en_plusNous étions restés comme deux ronds de flanc devant le reportage sulfureux « Le Mur », de Sophie Robert – que nous avions diffusé en amphi juste avant son interdiction (voir ici, , et ). Allons plus loin. Comment des enfants atteints d’autisme parfois sévère entrent dans la communication et dans les apprentissages à travers le jeu, apprennent à parler et gagnent ainsi en autonomie… 

QUELQUE CHOSE EN PLUS 
réalisé par Sophie Robert
Cinéma le 6 REX
(13 rue St-Jacques Grenoble)

du 4 au 10 Juin  
avec, le jeudi 5 juin à 20h15, une séance exceptionnelle suivie d’un débat en présence de la réalisatrice

7 associations isèroises se sont mobilisées pour la projection de ce film, faire ainsi évoluer le regard sur l’autisme en le sortant de l’ère sordide Bettelheim* et mieux faire connaître les pratiques éducatives permettant à ces enfants de vivre parmi nous.

L’équipe du CorteX

* A ce sujet, voir la mini-conférence de Nicolas Gaillard sur Bettelheim ici.

Présentation du documentaire QUELQUE CHOSE EN PLUS :

« Sous le haut parrainage de la Ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion.
Depuis mars 2012, la Haute Autorité de Santé recommande une prise en charge éducative, comportementale et développementale précoce de l’autisme.
Cette prise en charge encore peu développée en France est appliquée partout ailleurs en Europe, et aux Etats-Unis parce qu’elle a fait ses preuves .
Elle permet aux enfants de gagner en autonomie, d’entrer dans la communication, de s’insérer à l’école et dans le monde ordinaire.
C’est l’objectif de QUELQUE CHOSE EN PLUS : témoigner en images de ce qui se passe concrètement dans deux établissements médico-sociaux.
Il s’agit de restituer l’intelligence émotionnelle qui règne dans ces équipes et l’ambiance extraordinaire qui unit les duos éducateurs-enfants.
Ces professionnels enthousiastes et inspirés ont QUELQUE CHOSE EN PLUS et cela se voit.«