6, 7 et 8 octobre 2011, Grenoble – Cycle “Vivre l’utopie”

CorteX_Vivre-utopieL’association Entropie organise le cycle”Vivre l’utopie” sur le campus de Grenoble, à EVE, les 6, 7 et 8 octobre 2011 : sorte de cycle de conférences,ateliers, débats et projections de films traitant de ce qu’on pourrait appeler des projets sociétaux alternatifs tant sur le plan social qu’économique (SCOP autogérées, communautés autonomes, monnaies fondantes…). Thème central : Utopie et modèle de société.

Certes, il y a un peu de tout, mais chaque rendez-vous est une occasion pour faire de la “science” politique au vrai sens du terme. Un bon moment pour affûter sa pensée, dans un lieu menacé.

Contact : Christophe, Romain, Sophie et Thomas entropie.asso@yahoo.fr

 


Programme ci-dessous

 

jeudi 6 octobre

10h00 – présentation de l’évènement par Christophe André, de l’association Entropie
10h30 – les communautés libertaires aux États-Unis par Ronald Creagh
11h30 – repas proposé par h & m de Cuisinette
13h00 – projection de L’utopie au travail : Godin et le familistère de Guise, une conférence de Michel Lallement
Le Familistère de Guise, une utopie réalisée alliant réussite industrielle et progrès social et démocratique, qui fut fondé en 1859 et dura jusqu’en 1968, présenté avec le concours du CRDP de Grenoble.
14h30 – présentation d’Oxalis, coopérative d’entrepreneurs-salariés par Jean-Luc Chautagnat
15h30 – pause
16h00 – présentation de la coopérative Longo Maï : il y a vingt-six ans, un groupe d’anarchistes venus d’Autriche rachète une colline en Haute-Provence où ils fondent une communauté agricole.
17h00 – et si on cultivait une humanité responsable ? Conférence-débat organisée par l’association Les gouttes d’O
18h00 – pause, repas
20h00 – projection du documentaire Les Sentiers de L’utopie en compagnie des auteurs/réalisateurs Isabelle Frémeaux et John Jordan. A la fois récit de voyage et documentaire fictionnel, le Livre-film – Les Sentiers de l’utopie (Editions Zones 2011) propose un périple réel et imaginaire à la découverte de formes de vie post-capitalistes en Europe.
De 15h30 à 18h – atelier d’aide à la construction de projets d’entreprenariat solidaire, permanence tenue par Jean-Luc Chautagnat, membre d’Oxalis
toute la journée – présence d’un stand de la librairie associative Antigone

vendredi 7 octobre

10h00 – présentation de la formation FEVE (Formation et Expérimentation au Vivre Ensemble)
Cette formation créée par la communauté de l’Arche de St-Antoine-l’Abbaye a pour objectif de transmettre par l’expérience des outils concernant le vivre ensemble et la non-violence afin d’accompagner des personnes souhaitant créer des projets collectifs.
11h30 – pause, repas
13h00 – projection du documentaire Vivre l’utopie de Juan Gamero, F. Rios, Mariona Roca, Mitzi Kotnik
Une trentaine de vieux militants anarchistes et libertaires ayant directement été acteurs et témoins de la révolution sociale libertaire et autogestionnaire espagnole de 1936 racontent l’autre société : les usines et terres expropriées et collectivisées, la liquidation de l’État et de la propriété privée. L’application concrète de l’anarchisme par plusieurs millions de personnes en Catalogne et en Aragon…
15h00 – atelier d’échanges de pratiques sur les réunions et la prise de décision collective animé par Béatrice Poncin de la scop Oxalis
17h00 – conférence Christiania, 40 ans de liberté alternative au cœur de Copenhague par Jean-Manuel Traimond
Christiania, le plus grand et le plus ancien squat d’Europe, en plein cœur de Copenhague, rassemble depuis 40 ans plus de mille personnes qui y vivent sans chefs, en prenant les décisions, quotidiennes de manière horizontale. Ce village alternatif sera présenté par Jean-Manuel Traimond, auteur de “Récits de Christiania”,qui y a vécu quatre ans.
18h30 – pause, repas proposé par h & m de Cuisinette
20h00 – projection du documentaire Viva Mexico de Nicolas Défossé
Portrait en mouvement du Mexique en résistance. De Los Angeles au Chiapas, un voyage différent, un autre regard sur le pays de Zapata et des frères Magon.

samedi 8 octobre

10h00 – l’autogestion, c’est tout bénef ! Débat organisé par la scop La Péniche
L’autogestion n’est pas qu’une vieille lune de gauchistes grisonnants, c’est la vie quotidienne d’entreprises, d’associations et de mouvements citoyens. Venez découvrir ou redécouvrir ces pratiques démocratiques d’organisations locales.
12h00 – pause, repas
13h30 – projection du film De la propriété en compagnie de Till Roskens coauteur
Trace filmée d’un atelier public de bonne parole mené en 2008 autour du texte “Qu’est-ce que la propriété” de Pierre-Joseph Proudhon.
14h00 – atelier de co-formation animé par Christophe André
Une co-formation, c’est un temps pour apprendre et partager ses connaissances à travers un dispositif pédagogique et des documentations de référence (ici, sur le thème des alternatives). Chaque participant occupe tour à tour une position d’apprentissage puis d’échange de ses découvertes.
16h00 – pause
16h30 – conférence-performance Libérer l’argent par Till Rosken
Conférence performée, d’après Margrit Kennedy et Silvio Gesell, proposant un système monétaire alternatif pour en finir avec le capitalisme.
17h30 – présentation Pour une autre économie, changer le regard sur la richesse par Olivier Truche
Les monnaies complémentaires comme levier pour un autre modèle économique.
18h00 – pause, repas proposé par h & m de Cuisinette
20h00 – projection du film La cecilia de Jean-Louis Comolli
A la fin du XIXe siècle, des anarchistes italiens, collectivistes, émigrent au Brésil pour y fonder une communauté sans chef, sans hiérarchie, sans patron, sans police, mais pas sans conflit, ni passion. Cette utopie d’hier convoque quelques-unes des questions brûlantes d’aujourd’hui : celle d’une organisation non répressive, celle de la circulation du savoir et du pouvoir, celle de la libération des femmes et de la lutte contre l’appareil familial.