Ateliers « sciences, zététique et esprit critique » en collège

CorteX_couteau_suisse_critiqueCes ateliers ont pour but de mobiliser des compétences critiques sur des sujets « bizarres », donc pédagogiquement stimulants, afin de construire un outillage scientifique de recherche des données chez des élèves souvent submergés par un flux permanent d’informations. Voici quelques exemples de productions des ateliers « zététique et esprit critique » en collège. Si ces initiatives vous intéressent, consultez notre petit mode d’emploi pour monter un atelier en collège ainsi que les idées de contenus du livret « Esprit critique es-tu là ? 30 activités zététiques pour aiguiser son esprit critique« .


Atelier « Sciences, zététique et esprit critique » saison 2012/2013 au collège Champollion à Grenoble, Nicolas Gaillard.

 

Les pouvoirs du corps : insensibilité à la douleur

  • Mise en œuvre de l’atelier « insensibilité à la douleur » en atelier zététique

 

Les pouvoirs du corps : la paille magnétisée

  • Mise en œuvre de l’atelier « télékinésie » en atelier zététique

  • Un autre exemple de télékinésie en atelier zététique en collège : lévitation d’objets

Prémonitions, hasards et coïncidences « extraordinaires » : le bizarre est probable

  • Une petite mise en pratique du tri des données en atelier zététique en collège : habilité


Atelier « Sciences, zététique et esprit critique » au collège Lucie Aubrac de la Villeneuve de Grenoble, saison 2013, Julien Peccoud.

Voici un petit bilan des quelques séances d’atelier de zététique avec 4 à 8 élèves.

Séance 1

Introduction / situation d’appel : Présentation des vidéos de basket et de lancers de canettes trouvées sur Internet. Réflexions sur la présence ou non d’un certain « talents » des protagonistes.

Explication du « tri des données »

Mise en activité : On décide donc de faire une vidéo basée sur des lancers improbables. On a filmé des jets de boulettes de papier dans la corbeille. (Malheureusement, on a eu que 3 réussites… )

Séance 2

Introduction / situation d’appel : Discussions sur les coïncidences de la vie de tout les jours et présentation des coïncidences retrouvées autour du 11 septembre.

Explication du « biais de confirmation »

Mise en activité : on a cherché des corrélations avec le chiffre 9 de partout dans le collège et on a trouvé pas mal de trucs.

Séance 3

Fin du travail précédent avec encore plus de données recueillies sur le chiffre 9 dans le collège.

Mise en activité : Recherche et début de rédaction de l’histoire du chiffre 9 qui fait planer un mystère autour du collège. Travail sur la scénarisation.

Le collège de la Vill9
Lors de sa création, l’architecte en chef Jean LOVERA a laissé de mystérieux indices autour du chiffre 9
Fait important, l’architecte s’est arrangé pour que la première rentrée scolaire ait lieu le 03/09/1995 (3+9+1+9+9+5 = 36 ; 3 + 6 = 9 !)
A partir de ce moment, le chiffre hante le collège et influe sur sa destinée. Tout va faire pour que ce nombre se retrouve partout, comme si un esprit planait sur l’établissement jusqu’à son nom : le nombre de lettres de « Collège Lucie Aubrac » est de 18 (1 + 8 = 9).
De plus, Lucie Aubrac est née un 29 juin (29/06) et est morte le 14 mars (14/03) de l’année 2007 (2+0+0+7 = 9 !). Si l’on soustrait ses jours de naissance et de décès, on obtient 15 (29-14). Si l’on fait de même avec les mois on obtient 3 (6-3). Or 15+3=18 et 1+8=9 !!
Ce collège a été construit selon des règles bien précises basées sur le chiffre 9.
• Par exemple, la bâtiment fait 18 de hauteur : 1 + 8 = 9
• Il est en forme de cercle, comme une soucoupe volante, soit 360° : 3 + 6 + 0 = 9.
• Le nombre de marches pour arriver au premier étage est de 27 : 2 + 7 = 9
• Les grilles d’aération comportent 9 carreaux de côté
• Il y a 9 lampes au plafond de la salle de science
• La hauteur des fenêtres est de 63cm : 6 + 3 = 9
• La hauteur des tables des salles de science est de 90cm
• Ces tables font aussi 90cm de côté et sont en forme d’hexagone (6 côtés). Cela fait un périmètre de 540cm : 5 + 4 = 9 !
Lors d’une recherche plus précise, nous nous sommes rendu compte que ce chiffre organisait totalement les salles et ce qu’on y trouvait. Dans la salle de science, un affiche montre les 9 pictogrammes de chimie, les produits sont rangés par 9 flacons, etc…
C’est lors de cette révélation que d’autres indices coïncidaient.
La révélation est apparu à un groupe d’élèves le lundi 8 avril 2013 à 17h09 (!) (8/04/2013) : 8+0+4+2+0+1+3 = 18 et 1 + 8 = 9
A ce jour, le nombre d’élèves du collège était de 315 : 3 + 1 + 5 = 9 !
Ce même jour, en sortant du collège, 3 professeurs ont pu observer un magnifique arc en ciel et, ce qui est très rare sur Grenoble, il était de 180° : 1 + 8 + 0 = 9. Il était exactement 18h09 !

En fin de séance, je dit aux élèves que l’on veut leur faire passer un test de personnalité et de graphologie. Ils·elles auront quelques questions à répondre. On leur dit que ces questionnaires vont être dépouillés et analysés de manière anonyme par le département psychologie cognitive de la fac de Grenoble pour un étude sérieuse. Après les vacances, ils·elles auront le résultat !

Voir le fichier du questionnaire-phrases-puits

Séance 4

C’est le retour des vacances et on leur a préparé des fiches de résultat par rapport à leur test d’avant les vacances

(Ces résultats sont bien évidemment tous identiques (sauf le numéro d’anonymat changeait sur le haut de la feuille).

Mise en activité : Ces fiches sont dans des enveloppes avec un numéro. On dit que le numéro est le numéro d’anonymat et on distribue la fiche correspondante. On leur donne donc une enveloppe (soit-disant) « personnalisée ».
On leur demande de la lire en silence chacun·e sur une table et d’évaluer la pertinence des propos en remplissant la fiche d’évaluation.

Résultat : Certains sont totalement choqués de voir comme cela correspond bien et pensent même que l’université a dû faire des recherches sur eux. Ils·elles n’en reviennent pas. On arrive à une note de 4 sur 5 de moyenne.

Par la suite, on reprend les feuilles et on les mélange pour les redistribuer au hasard en leur demandant de la lire pour essayer de savoir à qui elle correspond (étant donné qu’ils·elles se connaissent, ça devrait être facile…).
Cela dure encore car les élèves pensent que l’on à triché en leur redonnant la leur… ça devient carrément cocasse…

Explication de la notion de phrases puits et de l’effet Barnum.

Discussion autour des générateurs de phrases puits avec l’idée d’en fabriquer un.

Voir le fichier de résultat du test « personnalisé » : texte-effet-barnum et les deux générateurs de phrases puits : generateur-phrases-puits-delegues-classe et generateur-phrases-puits-politique.