16,17,30 janvier, Montpellier – Stage Médias, pseudo-sciences et esprit critique

Ce stage de trois jours destiné aux doctorants aura lieu pour la deuxième année consécutive à Montpellier. L’objectif est d’analyser les mécanismes de vulgarisation ou de popularisation des sciences et d’évaluer leur responsabilité dans le fait que les affirmations pseudoscientifiques perdurent. Partant d’exemples simples (scénarisations, mises en scène, effets de couverture sur des revues comme Sciences & Avenir), l’enjeu est ensuite de complexifier : construction de mythes scientifiques, analyse de personnages médiatiques comme Hawking, Coppens, Reeves, Hulot ou incursion de la politique dans la science (détection de la délinquance, chiffres de la délinquance, positions “pseudoscientifiques” de N. Sarkozy sur la génétique, réactions sur l’enseignement du genre au lycée, créationnismes, lois mémorielles et la fabrique politique de l’Histoire, etc).

CorteX_S_et_Av_aout_2003

En abordant la question de la fraude et des dérives actuelles des systèmes de publication scientifiques, nous essayons de voir en quoi la manière dont la science s’écrit ou se montre alimente les représentations erronées et “fabrique” l’opinion.

Les futurs docteurs fournissent en fin de stage un exposé pédagogique, ou un document filmé, sur le sujet de leur choix, en ciblant leur effort sur la démarche critique utilisée.

Formation assurée par Guillemette Reviron