Le hareng fumé

Le sophisme est un raisonnement qui n’est logiquement correct qu’en apparence. Il se distingue des paralogismes dans le sens où il est volontairement fallacieux, conçu avec l’intention d’induire en erreur.


La technique du Hareng fumé (Red Herring) ou technique de la fausse piste.

 

red-herring_Hareng

Les prisonniers en fuite, paraît-il*, laissaient des harengs fumés derrière eux pour distraire les chiens pisteurs et les détourner de leur piste.

Méthode : amener à traiter d’un autre sujet que ce celui qui est discuté. Stratagème de détournement, technique dilatoire.

Il s’agit d’un changement délibéré de sujet dans une conversation afin de détourner l’attention du sujet original.

C’est une technique proche de la technique du chiffon rouge lors de laquelle il s’agit d’évoquer en plus un mal supposé pire que celui dont on veut discuter et de laisser entendre que l’existence du deuxième dispense de traiter du premier. L’odeur du hareng apparaît généralement quand un interlocuteur débute sa phrase par : « Il me semble que le vrai débat… »

Exemples :

« Ne joue pas avec ce bâton pointu »

« Ce n’est pas un bâton, c’est un laser bionique »

__

« Vous soulignez le besoin urgent de réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de stopper le réchauffement climatique. Mais le problème le plus sérieux pour les générations futures est le risque des armes nucléaires aux mains des États totalitaires et des terroristes! C’est là que nous devons concentrer notre attention et nos ressources. »

__

Petit montage d’une séquence de « Média le mag » sur France 5 – 18 novembre 2012.

Contexte : manifestation devant le ministère de la Santé de chirurgiens pour protester contre l’accord conventionnel encadrant les dépassements d’honoraires. Cette démarche semble mal perçu par l’opinion public, les médias posent régulièrement la question d’une protestation de « cols blancs. »

Voici les réponses « fumées » :

« Il n’est pas question ici de revendiquer des revalorisations tarifaires mais pour que les malades soient mieux remboursés »

« Ce n’est pas de gagner plus, c’est de mieux rembourser les patients »

« Il ne s’agit pas d’augmenter les tarifs, il s’agit de mieux les rembourser »

« On consacre toute notre énergie à sauver la vie des gens, à soulager la souffrance, à porter le malheur des Français : on nous remercie (dans un certain nombres de média) en nous disant qu’on est des nantis. »Hareng

*Cette référence semblait douteuse et après vérifications c’est effectivement une légende !