Révélation – La véritable identité des chats

Quels sont les mécanismes à l’œuvre dans les vidéos conspirationnistes ? Comment ces dernières manipulent-elles les procédés logiqCorteX_chat_ETues ? Comment faire pour soulever le doute par l’association de l’image, du texte et du son ?
Les élèves de 2nde Gestion Administration du lycée Madeleine Vionnet de Bondy ont répondu à ces questions par un minutieux travail de décryptage de vidéos conspirationnistes trouvées sur internet. Après avoir identifié leurs mécanismes récurrents, les élèves ont écrit le scénario d’une vidéo qui vise à semer le doute sur l’origine… des chats.

Merci à Timothée Gallen et à Valentin Vanier pour cette trouvaille.

Lien d’origine.

Le but de cette démarche était de transmettre aux élèves les outils de vérification des données, et ainsi éclairer leurs usages numériques. La vidéo présentée ici est composée de deux parties : une première qui restitue le film réalisé pendant l’atelier et qui vise à semer le doute sur l’origine des chats ; et une deuxième qui met en lumière les dix techniques utilisées pour que ce doute s’installe chez celui qui regarde.

Les élèves de Seconde Gestion Administration du lycée Madeleine Vionnet de Bondy étaient Yassin Adjim, Abran Claude Marlène Agnini, Imane Bekkal, Wilmaile Blaise, Henrique Francisco Chaves Batista, Aida Chougui, Mohamed Debbouza, Daouda Diawara, Anaïs Fenniche, Julien Fernandes Teixeira, Feirielle Fitouri, Ayicha Mbaraka, Diana Montrond de Pina, Maria-Adelina Pop, Andrinirina Rafiakarana, Jessy Rosbif, Akshana Sathiyaruban, Diaba Siby, Mariana Tatar, Sylvain Thill, Marianna Zaccardelli, avec William Laboury à la direction d’atelier, comme enseignante référente Sakina Benazzouz, enseignante de lettres et d’histoire-géographie et professeure principale de la classe, et à la direction de projet Marie Doyon, Hugo Fonseca pour Le BAL / La Fabrique du Regard. Ce film a été réalisé dans le cadre du programme « Mon Œil ! ».

En lien avec l’équipe enseignante et sur le temps scolaire, quatre ateliers de découverte et de réflexion permettent aux lycéens d’interroger les enjeux de création, diffusion, réception des images fixes et en mouvement autour d’une thématique, « Repenser l’histoire ». Dernier temps du programme, l’atelier de recherche et de création propose aux jeunes de participer collectivement à la conception et réalisation d’un projet avec un artiste invité.
« Mon Œil ! » est un des programmes pilotes menés par la Fabrique du Regard – plateforme pédagogique du BAL, lieu dédié aux enjeux de la représentation du monde par l’image. Il est mené en partenariat avec le Ministère de l’Éducation Nationale, la Région Île-de-France, la Préfecture de Paris et d’Île-de-France – Direction régionale des affaires culturelles, la Préfecture de Paris et d’Île-de-France – Direction départementale de la cohésion sociale, ainsi que le Cinéma des Cinéastes, le Louxor et la Fémis et en collaboration avec les DAAC (délégations académiques à l’action culturelle) des rectorats des académies de Paris, Créteil, Versailles, Amiens et Rouen 1.

Notes:

  1. Il y a également des fondations de grandes entreprises qui viennent soigner leur réputation. Nous ne les nommerons pas : si leur contribution est désintéressée, peu leur importe d’être citées, n’est-ce pas ?